· 

Se former à l'enseignement du tai chi

Ce texte est une mise au point qui fait suite à plusieurs messages qui m'ont été adressés au sujet de la formation nécessaire pour devenir enseignant de tai chi chuan.

J'ai déjà consacré un article aux démarches nécessaires pour enseigner le tai chi chuan contre rémunération dans le cadre légal. Cette fois, je souhaiterais donner quelques précisions sur la formation qui précède ces démarches. En effet, je reçois parfois des messages de personnes ayant une expérience faible voire nulle de la pratique du tai chi chuan et qui souhaitent se former pour devenir enseignant. Bien sûr, il est tout à fait respectable d'avoir une telle ambition. Mais c'est un peu mettre la charrue devant les bœufs que d'entamer ou consolider une pratique en ayant cet objectif précis en tête. Rappelons donc que tout commence par une pratique personnelle soutenue, sous la férule d'un professeur, qui s'étale souvent sur de longues années à acquérir les bases de la discipline, à apprécier l'étendue de ce qu'elle a à proposer, et à l'affiner pour être en capacité de transmettre quelque chose de suffisamment profond. Traditionnellement, c'est d'ailleurs au professeur de valider la pratique de son élève en l'invitant, si le cœur lui en dit, à se rapprocher d'une fédération qui complétera sa formation pratique par une formation pédagogique et administrative le préparant au rôle d'enseignant. Ce fut le cas pour moi quand mon professeur de l'époque, Alain Caudine, vint me voir à l'issue d'un stage pour m'inciter à enseigner à mon tour. Après quelques années de pratique du style Chen, je n'y avais pas encore songé, mais sa proposition me sembla intéressante, car on continue d'apprendre en enseignant aux autres, et car le goût pour la transmission a toujours été en moi.

 

Sans doute que ces personnes qui abordent ce sujet avec moi sous-estiment l'ampleur de la tâche par méconnaissance de nos arts (le même écueil se retrouve dans des disciplines connexes très prisées telle que la méditation). En résumé, je conseillerai à ces gens de fuir comme la peste toute personne qui souhaite leur vendre une formation pour devenir enseignant de tai chi ou de qi gong. Ce ne sont assurément pas des personnes dignes de confiance. Pour ma part, voici ce que je peux leur proposer :

  • les former à la pratique authentique du tai chi chuan ;
  • les préparer à des épreuves techniques fédérales, si j'estime que leur niveau est suffisant, qui leur ouvrira les portes des formations pédagogiques et administratives débouchant sur des certificats d'enseignant.

Si vous avez aimé cet article, vous devriez être intéressé(e) par : Comment devenir prof de tai chi.

Écrire commentaire

Commentaires: 0