Comment devenir prof de tai-chi ?

Pour enseigner le tai-chi, une formation technique solide est évidemment requise. Les cours et stages s'étalent généralement sur plusieurs années, auprès de professeurs compétents, et, de préférence, en approfondissant un style spécifique. Des compétences pédagogiques (et même administratives) sont aussi nécessaires, car un bon professeur n'est pas seulement un fin technicien. Se pose ensuite la question de l'enseignement contre rémunération. Quelles sont les obligations légales ? Quel est le parcours à suivre ? Voici quelques éléments de réponse.

Quelle formation ?

Le répertoire national des certifications professionnelles (RNCP) recense les titres et diplômes requis pour exercer une activité professionnelle. Sa consultation nous confirme ainsi que l'enseignement du tai-chi-chuan et autres arts martiaux et énergétiques chinois (y compris le qi gong donc) nécessite l'obtention du certificat de qualification professionnelle (CQP) "moniteur d’arts martiaux" (voir la fiche associée). Ce titre permet d'enseigner contre rémunération dans la limite de 360 heures par an (au-delà, un BPJEPS est nécessaire). Pour l'obtenir, deux voies sont envisageables : un parcours de formation ou bien une validation des acquis de l'expérience (VAE). Cette dernière demande une expérience minimale de 600 heures d'enseignement sur les 5 dernières années ainsi que la rédaction d'un dossier attestant des compétences acquises durant cette période. Les organismes habilités à proposer cette formation sont essentiellement les fédérations sportives telles que la fédération des arts énergétiques et martiaux chinois (FAEMC). C'est l'organisme auquel je me suis adressé pour obtenir mon CQP par VAE.

Pour être complet, il faudrait aussi mentionner d'autres CQP tels que le CQP "animateur de loisir sportif" option "activités gymniques d'entretien et d'expression". Cependant, le passage de ces CQP ne requiert pas l'obtention préalable d'un titre attestant d'un niveau technique en tai-chi-chuan. A l'inverse, le 3e duan (ou son équivalent) est requis pour obtenir le CQP "moniteur d'arts martiaux" mentionné ci-dessus, ce qui devrait rassurer quelque peu les futurs élèves. Contactez-moi si vous souhaitez suivre des cours de préparation à ces examens techniques, qui comportent des épreuves à mains nues en solo ou avec un partenaire ainsi que le maniement d'armes traditionnelles.

certificat de qualification professionnelle - tai chi

Quel statut ?

L'obtention du certificat de qualification professionnelle est indépendante du choix du statut social de l'enseignant, qui peut par exemple exercer son activité dans une association, une entreprise, ou à son propre compte. Le cadre le plus fréquent est sans aucun doute l'enseignement au sein d'une association. Le professeur de tai-chi peut aussi devenir travailleur indépendant, avec la possibilité d'opter pour le statut de micro-entrepreneur, ce qui est mon cas. Les démarches administratives sont alors simplifiées, et ce statut est entièrement compatible avec l'exercice d'une autre activité professionnelle principale. A noter que dans tous les cas, il faut évidemment posséder la certification professionnelle autorisant l'enseignement contre rémunération du tai-chi, ce qui nous ramène au CQP présenté dans la rubrique précédente.

Quelles assurances ?

La présentation de cette certification sera également nécessaire pour souscrire à une assurance de responsabilité civile professionnelle, que vous demanderont par exemple les propriétaires des salles où seront dispensés les cours. Celle-ci couvrira notamment les dommages corporels, matériels ou immatériels éventuellement causés aux élèves dans la salle.

En conclusion, devenir enseignant de tai-chi professionnel (partiellement ou à temps plein) peut à première vue ressembler au parcours du combattant. Outre l'indispensable formation technique, il faut au minimum obtenir une certification de qualification professionnelle, opter pour le statut social le plus adapté, rechercher une salle pour accueillir les élèves, souscrire à une assurance multirisque, sans parler d'autres tâches annexes telles que la communication. Mais cette activité doit s'inscrire dans un processus naturel, sans chercher à brûler les étapes ni contourner les éventuels obstacles. N'hésitez pas à laisser un commentaire pour entamer une discussion sur ces sujets ou à m'envoyer un message si vous souhaitez vous préparer à un examen technique.

Cet article pourra aussi vous intéresser :

A propos de l'enseignant

Écrire commentaire

Commentaires: 9
  • #1

    Sébastien Beudard (mardi, 13 février 2018 22:30)

    Bonsoir,

    J'ai lu avec intérêt votre article sur les certificat à obtenir pour devenir professeur de Taichi.
    Je savais qu'il fallait le CQP. En ce qui concerne les 3 Dan que demande la fédération, est ce que vous avez des informations à ce sujet?
    Je pratique le style Yang, j'ai un premier niveau dans l'école de la Yang Family et je me demande le niveau qu'il faut pour passer la 1er Dan de la fédération? Merci pour votre réponse

  • #2

    Rodolphe (mercredi, 14 février 2018 08:48)

    Bonjour Sébastien,

    Tout d'abord, il faut bien faire la différence entre un titre attestant d'un niveau technique et un certificat tel que le CQP. Le second valide des compétences en anatomie, en pédagogie, en droit des associations, etc. L'ATT2 est un prérequis technique pour entrer dans cette formation. Elle est équivalente à un 3e duan. Mon conseil serait donc de passer d'abord les épreuves de l'ATT2 puis de vous inscrire à la formation au CQP.

  • #3

    Sophie (samedi, 19 mai 2018 18:52)

    Bonjour monsieur,
    Comment passer le CQP "animateur sportif option "activités gymniques d'entretien et d'expression" peut on enseigner avec ce titre ? En combien de temps peut on le passer et ou ? Est ce possible de le passer en ayant déjà une activité professionnelle ? Merci

  • #4

    Rodophe (lundi, 21 mai 2018 14:32)

    Bonjour Sophie,
    Je vous invite à vous rapprocher des quelques fédérations qui proposent une formation à ce CQP. Il en existe plusieurs. Vous pouvez tout à fait passer cette certification en complément de votre autre activité peofessionnelle. Quand vous opterez pour un statut, celui de micro-entrpreneur pourrait vous convenir.

  • #5

    Hong Hien (mardi, 05 juin 2018 16:30)

    Bonjour Monsieur
    Je participe depuis peu à des cours de Taichi et étrangement le professeur ne produit pas de diplôme et autre certificat. De plus elle demande un paiement en espèces uniquement ce qui me laisse à penser qu'elle n'est pas en règle. Comment savoir si elle est bien diplômée et enregistrée légalement? Merci

  • #6

    Rodolphe (mardi, 05 juin 2018 17:52)

    Bonjour,

    Difficile à savoir. Une piste serait de consulter la page des diplômés de la fédération FAEMC : http://faemc.fr/content/les-diplomes

  • #7

    Remi (lundi, 03 septembre 2018 21:22)

    Bonjour Rodolphe

    J'ai une longue pratique du Tai Chi en Australie et deja un BPJEPS en activite culturelle. Puis-je obtenir le diplome d'enseignant sans avoir a suivre une formation?

    Aupres de qui puis-je obtenir une information claire sur comment proceder?

    Merci

  • #8

    laurence (samedi, 27 octobre 2018 14:18)

    Bonjour, j'ai obtenu un diplôme de professeur de qigong en Ecosse et je pratique aussi le taichi. A mon retour en France j'aurai 55 ans et les heures d'expérience. Est-il possible à votre avis de passer un CQP en VAE et également avoir un statut association avec statut salarié pour pouvoir enseigner au delà de 360 h/an si je le souhaite ? Et bien sûr pouvoir être rémunérée. merci d'avance pour vos conseils :)

  • #9

    Rodolphe (samedi, 27 octobre 2018 15:18)

    Bonjour Laurence
    Le CQP par VAE est en effet une bonne idée. En revanche, pour enseigner plus de 360 h et être rémunérée, il vous faudra un BPJEPS au lieu d'un CQP.