· 

Wen et wu

Voici une traduction d'un texte écrit par Yang Chengfu en 1931. Il y parle de l'intrication du wen (sphère civile, culturelle) et du wu (sphère martiale). Celle-ci, ancrée dans la culture chinoise, se développe sur le plan théorique sous les Ming puis les Qing, pour s'imposer durant la période républicaine.

 

En tai-chi, si vous pouvez cultiver votre santé mais pas battre des adversaires, vous avez développé l'aspect civil. Si vous pouvez battre des adversaires sans savoir comment cultiver votre santé, vous avez développé l'aspect martial. La voie de la souplesse est la véritable méthode de l'application du tai-chi, car en même temps qu'elle apprend aux gens comment cultiver leur santé, elle fournit aussi la capacité à affronter des adversaires. Ce qui développe à la fois la culture de soi et l'usage pratique, c'est le tai-chi de la complétude civile et martiale. 

 

太極能養身不能打敵,文功也。能打人不會養身武功也。軟太極法方是眞太極用法。能敎人養身又能對敵,修養使用兼全,為文武完全太極。

Cet article pourra aussi vous intéresser :

Manuel de Chen Ziming

Écrire commentaire

Commentaires: 0